Les « supersociaux »

nia and jordan real world dating J’ai remarqué qu’il existe une catégorie de trés rares personnes qui possèdent une capacité relationnelle hors du commun. Ces gens ont une aisance dans la communication, une facilité dans le contact humain qui m’impressionnent toujours. Où qu’ils aillent, ils savent se faire accepter en un rien de temps, et ils sont universellement appréciés. Je fréquente moi même deux ou trois personnes de ce type, et il m’arrive de les observer avec une curiosité « scientifique » (notez les guillemets). Je les appelle des « supersociaux ».

see url La compagnie des supersociaux est eminemment agréable. Ils savent vous mettre à l’aise en toute circonstances et sont toujours prêt à échanger quelques paroles avec chacun. Même le plus timide prendra du plaisir à communiquer avec eux, car ils possèdent un talent incomparable pour vous faire sortir de votre coquille et vous encourager à vous exprimer.

Les supersociaux disposent généralement d’un réseau de connaissances trés étendu, et parviennent à s’intégrer rapidement dans des communautés existantes, jusqu’à devenir rapidement indispensables. Leur faculté la plus exceptionnelle, je pense, est celle de parvenir à se faire aimer. Ils dégagent une aura de sympathie, ils possèdent un charisme irrésistible qui en font des être dont on recherche la compagnie, et qu’il est difficile de ne pas apprécier.

Voici certaines caractéristiques communes que j’ai pu observer chez les supersociaux que j’ai pu rencontrer :

  • beste broker für binäre optionen Le sourire : Lorsqu’ils communiquent, les supersociaux ont toujours un sourire aux lèvres. Le sourire est à la base un signal de non agression, qui signifie : « regarde, je ne suis pas dangereux, je ne te veux pas de mal, tu n’as rien à craindre de moi ». Il est inconsciememnt décodé et déclenche automatiquement une réaction positive chez celui qui le reçoit.
  • http://www.mylifept.com/?refriwerator=bin%C3%A4re-optionen-gewinnstrategie&c08=5b La bonne humeur : C’est un point qui est complémentaire du précédent. En public, les supersociaux ne sont jamais maussade, ne semblent jamais avoir d’ennuis ou être fatigués. Au contraire, ils respirent le bonheur et la joie de vivre (ça fait un peu « petite maison dans la prairie », écrit comme ça). Par le principe de réciprocité, cette bonne humeur est communicative, et contribue à leur conférer une aura de sympathie.
  • flirt avec un homme en couple L’importance du contact : C’est un élément fortement caractéristique des supersociaux : ils emploient trés fréquemment le contact corporel. Ainsi, lorsqu’un supersocial salue quelqu’un, il ne se contentera pas d’un petit signe distant. Il se déplacera pour faire la bise ou serrer la main, et y ajoutera un toucher du bras ou de l’épaule. Durant une conversation, le supersocial à une tendance plus marquée que la moyenne à toucher son l’interlocuteur.Les contacts corporels ont des effets trés puissants. Il existe une importante corrélation entre les distances d’interactions et les rapports affectifs. En touchant quelqu’un, vous pénétrez son territoire personnel, sa bulle d’intimité. Ce bref rapprochement physique, s’il est couplé à des signaux de sympathie et de non agression, provoque inconsciemment une réaction psychologique fortement positive.
  • source link Le regard : Durant une conversation, les supersociaux ont une tendance à regarder l’interlocuteur dans les yeux plus fréquemment et plus longtemps que la moyenne. La façon dont deux individus se regardent est révelatrice de leurs relations. Ainsi, deux amoureux ne se quitteront pas des yeux, tandis que des collègues de travail ne se jetteront que de brefs coups d’oeil en discutant. Un regard appuyé peut avoir deux interprétations : il est soit le signe d’un intérêt marqué, soit un signal de menace. Le regard appuyé d’un supersocial doublé de signaux de non-aggression ne laissent aucune ambiguïté au message et confèrent à son auteur une cordialité inhabituelle
  • follow url L’intérêt pour les autres : Les supersociaux ne se cantonnent pas à leurs groupes de proches, mais n’hésitent pas à provoquer le contact avec des inconnus, et sont avides de nouvelles rencontres. De plus, ils ne communiquent pas pour parler d’eux mêmes, mais savent écouter, s’intéressent et posent des questions à leurs interlocuteurs. Le supersocial n’est pas un « m’as tu vu ? » narcissique, son plaisir n’est pas d’attirer les regards à lui et d’être le centre de la conversation, mais réside plutôt dans les échanges interpersonnels
  • http://yuktung.com.my/esnew/1394 L’ouverture d’esprit : Tous les supersociaux que j’ai rencontré montrent une ouverture d’esprit trés importante. Ils parlent plusieurs langues, ont vécu ou voyagé dans différents pays, et sont la plupart du temps moins sujets aux préjugés que la moyenne. La majorité des personnes préfèrent entretenir des conversations amicales avec des gens qui leurs ressemblent : même age, même apparence, même catégorie socio-professionnelle, etc. Les supersociaux sont en général plus éclectiques dans le choix de leurs relations.
  • http://calonline.com/?150=c2 La conciliation : La plupart du temps, les supersociaux essaient d’éviter les conflits, les polémiques et les désaccords. Ils ne cherchent pas à imposer leurs idées ni leurs opinions, et quand ils le font, ils utilisent le discours indirect. Ils portent une attention tout particulière à ne pas froisser leur interlocuteur.
  • source Le plaisir de communiquer : Les supersociaux recherchent sans arrêt le contact. Ils ont une démarche active d’ouverture aux autres et montrent un réel désir de communiquer et d’échanger.

Si vous parvenez à développer chez vous certaines de ces caractéristiques, nul doute que votre vie sociale et votre faculté de communication n’en seront que décuplées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *